Menu Close

Les coulisses du chapitre 13

Avec ce chapitre, j’arrive à la fin de la première partie de ma fanfic. J’ai toujours pensé l’histoire un peu comme une série composée de plusieurs saisons. Avec au milieu, un cliffhanger, un élément important qui arrive. Ici, c’est la disparition de la totalité de la ville de Tomoeda, et Sakura qui déploie une force considérable pour faire revenir tout le monde, jusqu’à perdre connaissance.

Cet évènement aura des conséquences importantes sur les personnages et sur le reste de l’histoire.

Les chapitres 14 et 15 seront encore plus importants que celui-ci !

Evidemment, il y aura le retour de Shaolan, annoncé à la fin du 13. Je ne pouvais pas faire une fanfic sans inclure Shaolan, c’était impossible. J’avais déjà fait référence à lui à plusieurs reprises, et il avait même fait une apparition à la fin des vacances de Sakura.

Il reste encore des cartes très puissantes à capturer, qui pousseront Sakura dans ses retranchements : Earthy, qui viendra renforcer les pouvoirs de Kéro, Thunder, Sword, et bien sûr Light et Dark.

Dans ce chapitre 13, c’était la première fois que je faisais apparaitre Nadeshiko. Elle reviendra à plusieurs reprises dans la seconde partie, pour venir en aide à Sakura.

Les deux mystérieux personnages qui font leur apparition à la fin du chapitre seront bien évidemment eux aussi de retour, et seront les antagonistes de l’ombre. Comme Eriol dans le manga, ils observeront Sakura de loin et attendront le bon moment pour agir.

Ce chapitre 13, même s’il est très différent de ce que j’avais en tête il y a 20 ans quand j’avais commencé les premiers chapitres de ma fanfic, garde quand même les points essentiels.

Dans ce chapitre, je parle du Seijin shiki. Comme je l’ai indiqué, c’est le jour de la célébration de la majorité. Attention, c’est le jour de la célébration, pas le jour de la majorité.

Au japon, la majorité est à 20 ans. Les jeunes Japonais sont donc majeurs à 20 ans (bientôt 18 ans), le jour de leur anniversaire, mais une célébration de groupe a lieu chaque année lors du second lundi du mois de janvier. Elle rassemble tous les jeunes qui ont eu ou vont avoir 20 ans durant l’année scolaire en cours.

Après la cérémonie très officielle, les jeunes se retrouvent et sortent pour faire la fête. Un peu comme pour une remise de diplôme en fait.

Seijin shiki
Jeunes femmes habillées en costumes traditionnels lors du Seijin no hi
Source : https://www.kanpai.fr/societe-japonaise/seijin-no-hi

Les jeunes femmes et hommes sont souvent très bien habillés, avec des costumes traditionnels. Sakura, qui fait partie de l’équipe chargée de l’organisation, a, elle aussi, décidé de porter un Kimono, celui de sa mère, Nadeshiko.

Même si cette célébration tire ses origines dans la religion, ce n’est plus forcément le cas aujourd’hui. Néanmoins, il est très fréquent que les jeunes se rendent quand même au temple.

C’est comme ça que j’inclus dans mon histoire le sanctuaire Tsukimine. C’est un lieu important dans Card Captor Sakura, où il se passe beaucoup de choses. Dans le manga et l’anime, Sakura y a déjà capturé quelques cartes.

Dans ma fanfic, c’est ici que Erase commence à faire disparaitre les habitants de la ville. Le temple est lié à la lune. Tsuki signifie lune, on le retrouve d’ailleurs dans Mizuki, le nom de famille de Kaho, à qui appartient le temple. Si vous voulez en savoir plus sur les noms dans Card Captor Sakura, vous pouvez lire cet article sur leur signification.

La signification des noms dans Card Captor Sakura

Au final, Sakura réussi à capturer Erase avec l’aide de sa mère, et à faire revenir tous les habitants de Tomoeda en transformant Erase et Shield.


Chapitre associé

1 Comment

  1. Pingback:La signification des noms dans Card Captor Sakura – Le fléau - Une fanfiction de Card Captor Sakura

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.