Menu Close

Les coulisses du chapitre 20

Ce chapitre est très différent des autres. Il est découpé en petites parties, présentant le quotidien de différents protagonistes. Je voulais faire ça pour montrer d’une part les conséquences de la capture d’Illusion (et le fait de se souvenir d’Azusa comme si elle n’avait jamais disparu de leur mémoire), et d’autre part, leur état d’esprit avant que Sakura n’utilise Illusion pour restaurer d’autres souvenirs.

Illusion – Sakura Card

Pour des personnes comme Hikari et ses amis, il y a peu d’impact. Ils connaissent Sakura que depuis un an. Ils n’ont donc pas perdu de souvenirs du passé.

Mais pour Sakura, Shaolan et surtout Toya, les conséquences peuvent être importantes. Toya est le plus impacté puisque ses souvenirs de Yukito reviennent. Yukito est absent depuis le début de l’histoire, personne n’en parle, mais ce n’est pas un oubli de ma part. Son absence a une raison, qui sera dévoilée à la fin, et le fait que personne ne se souvienne de lui est visiblement lié au fléau. Ca boucle sur le début du chapitre 18, où Toya frappait à la porte de sa sœur pour obtenir des explications.

Toya et Yukito

Shaolan, qui a lui aussi oublié son passé, apprend à connaitre les amis de Sakura. Je pense que tout le monde sera d’accord avec lui, Tomoyo est quand même vachement flippante ! C’est un peu la copine envahissante qui débarque à l’improviste, même quand ça ne t’arrange pas. Elle est toujours là avec sa caméra, en train de filmer Sakura. Pour ne manquer aucune capture de carte, mais aussi tout simplement pour le plaisir de filmer son amie.

Tomoyo “vachement flippante”

De même, Yamazaki est lui aussi pour le moins très étrange. Dans ma fanfic, il n’y a pas beaucoup d’interactions directes entre lui et Shaolan, mais dans la série d’origine, Shaolan gobe toujours ce que Yamazaki lui raconte.

Yamazaki, toujours en train de raconter des histoires

Harajuku est un quartier de Tokyo, pas très loin de Shibuya dont j’ai déjà parlé précédemment. Et comme Shibuya, le quartier est très axé sur la mode, avec pas mal de magasins de vêtements de différents styles. Quand on parle de Harajuku, c’est souvent le style kawaii, lolita ou extravagant qui ressort. Mais pour autant, tout le monde n’est pas habillé comme ça, loin de là. Pour y être allé lors de mes voyages au Japon, la très grande majorité des personnes qu’on y croise sont habillées « normalement ». Mais c’est un quartier où les jeunes se retrouvent, vont faire des achats, et n’ont pas peur de s’habiller comme ils le souhaitent, sans uniforme scolaire ni costume de travail.

Harajuku, le quartier de la mode

La fin du chapitre prend une tournure dramatique, avec Toya qui vient frapper à la porte de sa sœur. J’ai essayé de faire ressentir son émotion face à la redécouverte de Yukito, mais aussi sa colère face à Sakura qu’il considère comme responsable de ses souvenirs disparus et retrouvés.

Dans le prochain chapitre, le côté dramatique continue, un évènement capital se produira, et Sakura prendra une décision radicale.


Chapitre associé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.