Menu Close

Les coulisses du chapitre 11

Si on met de côté la première partie de la croisière de Sakura et les chapitres d’introduction, c’est la première fois que je raconte une histoire sans qu’il y ait une capture de carte. C’était quelque chose que je voulais faire, afin de m’écarter un peu du schéma traditionnel. Il fallait encore que je trouve une histoire à raconter.

L’emménagement dans la nouvelle maison m’est venu naturellement. C’est une étape importante de la vie de Sakura, qui méritait bien un chapitre dédié. Elle se projette dans sa nouvelle vie avec sa fille, sans le reste de sa famille ni ses amis.

C’était l’occasion de retrouver ses élèves du club d’athlétisme à qui elle avait promis une invitation dans sa future maison, mais aussi les ami.e.s de l’école primaire de Sakura, qui viennent tous lui prêter main forte pour l’aider à s’installer.

Petit lien en passant, si vous voulez en savoir plus sur Ikea et Nitori au Japon, vous pouvez regarder cette vidéo de Tev & Louis.

Mais je profite surtout de ce chapitre pour livrer des éléments importants : les journaux intimes sauvés des flammes, le mariage de Toya et Kaho, une seconde rencontre entre Kéro et Kaho pour discuter des nouveaux pouvoirs de Sakura, et le passé de Sonomi.

Je me suis toujours demandé où était passé le père de Tomoyo. Elle semble vivre toute seule avec sa mère et ses gardes du corps, on ne voit jamais son père. Tomoyo aurait pu être une enfant adoptée, ou issue d’une insémination artificielle. Mais son nom de famille est Daidouji. Or, on sait dès le début du manga, que le nom de jeune fille de Sonomi est Amamiya. Le même que sa cousine Nadeshiko (la mère de Sakura), et bien évidemment le même que leur grand-père, Masaki Amamiya. C’est donc qu’à un moment donné, Sonomi à changé de nom de famille. On peut en déduire qu’elle a dû se marier à un moment de sa vie. Ils pourraient y avoir d’autres raisons, mais c’est cette piste que j’ai voulu suivre.

Arbre généalogique de la famille Amamiya
Oui, il y a quand même des gros trous dans cet arbre généalogique…

Je me suis donc retrouvé à inventer un passé à Sonomi qui expliquait son changement de nom, et au fait que Tomoyo n’ai pas de père. Indirectement, on comprend aussi pourquoi elle est fille unique. Evidemment, tout n’est que supposition. La version officielle n’a jamais été donné par Clamp, et on ne le saura probablement jamais.

Bilan des cartes capturées jusqu’à maintenant :

  • Fly
  • Glow
  • Wood
  • Maze
  • Watery
  • Windy
  • Jump
  • Firey

Chapitre associé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.