Menu Close

Chapitre 25 : Sakura contre Noeru

Une rencontre inattendue

Depuis bientôt deux ans, les nuits de Sakura s’accompagnaient souvent de rêves récurrents.

Dans le premier, elle voyait Clow tomber devant la puissance de son ennemi. Ce rêve était en fait des réminiscences de son passé, lorsqu’elle était à Paris et qu’elle avait dû partir à la capture des cartes. C’est Nakuru Akizuki qui avait complété les zones d’ombres en lui racontant ce qu’il s’était exactement passé.

Dans l’autre rêve, une jeune fille la combattait et finissait par lui voler ses cartes. C’est cette même jeune fille qui se tenait maintenant en face d’elle, juste à côté de Muu Wakabayashi.

– Bonjour, Mademoiselle Kinomoto.

– Professeur Wakabayashi. Vous êtes aussi venu fêter le Hanami ?

Cette question était venue comme une sorte de réflexe pour Sakura. Elle avait vu quelqu’un qu’elle connaissait, et même si elle ne le portait pas trop dans son cœur, elle avait voulu faire preuve de politesse. Mais cette question était rhétorique, elle était plus préoccupée par la jeune personne qui l’accompagnait.

– Tu les connais ? lui demanda Shaolan.

– Oui, c’est le prof qui m’a remplacé. Et la fille, je l’ai déjà vu dans un rêve.

– Et ce rêve, il se finissait bien ?

– Non, pas vraiment.

– Dites vous deux, on ne vous a jamais dit que c’était malpoli de discuter dans son coin quand on est en compagnie d’autres personnes ? Je me sens exclu de votre conversation.

– Que faites-vous là, Wakabayashi ? demanda Sakura sur un ton plus vindicatif.

– Je suis venu avec mon assistante, vous avez quelque chose qui nous appartient.

La jeune fille tourna la tête vers lui. Elle ne semblait pas trop apprécier les mots qu’il venait de prononcer.

– Pardon, mon alliée. Elle n’aime pas trop quand je parle d’elle en tant qu’assistante. Elle est un peu susceptible.

– Qui êtes-vous ? demanda Sakura.

– Vous me connaissez sous le nom de Muu…

– Pas vous, Wakabayashi. Vous m’importez peu. Je veux savoir qui est cette fille.

La jeune personne prit alors la parole pour répondre à la question posée par Sakura.

– Je m’appelle Noeru. Je suis ce qui te manquait pour être une véritable héroïne, je suis ta rivale. Et bientôt, toutes tes cartes seront à moi.

Le cauchemar de Sakura était en train de se réaliser. Cette fille venait tout simplement de lui annoncer qu’elle allait s’emparer de ses cartes. Quand elle enleva la capuche qu’elle portait sur sa tête, Shaolan resta bouche bée.

– Mais… bredouilla-t-il. C’est complètement fou. Cette fille, elle te ressemble comme deux gouttes d’eau. Tu as une jeune sœur dont tu ne m’as jamais parlé ?

– Pas à ma connaissance, répondit Sakura, troublée.

Effectivement, Noeru ressemblait beaucoup à Sakura, mais avec quelques années de moins. Alors que Sakura avait bientôt 27 ans, l’autre fille devait en avoir tout au plus 17.

– Elle me fait penser à…

– Dis-le, Shaolan.

– Elle te ressemble… lorsque nous étions que lycée.

Voir cette jeune fille qui ressemblait tant à Sakura, ça avait réveillé en lui des souvenirs jusqu’alors enfouis. Pendant toute l’après-midi, il avait essayé de cacher à tout le monde qu’il avait oublié tout son passé, et là, des bribes de souvenirs commençaient à refaire surface.

– Alors tu te souviens enfin de l’époque du lycée ?

– Ca serait beaucoup dire, mais j’ai l’impression que ça revient. Au moins en partie. En tout cas, pour ce qui concerne notre rencontre.

– Et vous recommencez à discuter à deux. Que vous êtes malpolis ! Vous l’aurez bien cherché.

D’un coup de main, Muu Wakabayashi créa un puissant souffle qui propulsa Sakura et Shaolan de plusieurs mètres vers l’arrière. Il s’apprêtait à relancer un sort lorsque Noeru s’interposa.

– Stop. C’est à moi de les combattre. Il n’y a que comme ça que les cartes pourront réellement devenir miennes.

Elle s’approcha d’eux et se tourna vers Shaolan.

– Je vais commencer par toi. Je ferais vite, c’est Sakura qui m’intéresse.

Elle tendit la main vers lui, et il se mit à léviter. Lui qui avait plutôt l’habitude de manipuler les magies élémentales, c’était quelque chose qu’il n’avait encore jamais vu. En temps normal, il aurait certainement réagi au quart de tour. Ses nombreux entrainements avec Wei l’avaient appris ripostés à l’instinct. Mais devant cette fille qui ressemblait tant à Sakura, il était bloqué. Il avait maintenant atteint une bonne dizaine de mètres de hauteur. Il devait agir. A un moment, elle finirait par relâcher son étreinte, et il se retrouverait à terre, les os brisés. Avant même qu’il puisse se libérer, c’est Sakura qui vint à sa rescousse. Elle avait ressorti son sceptre, et invoqué Fly pour lui permettre de voler. Prenant Shaolan dans ses bras, elle retourna ensuite au sol pour le redéposer délicatement.

– Si tu veux mes cartes, c’est moi qu’il faut attaquer, laisse Shaolan en dehors de ça.

– Le duel tant attendu, ricana Wakabayashi. Combattez toutes les deux. Si ton ami s’en mêle, il aura à faire à moi.

– Shaolan, reste en dehors de ça. Pour le moment en tout cas. Ne t’inquiète pas, tout se passera bien.

Sakura et Noeru se faisaient face. Comme pour imiter son adversaire, la jeune fille matérialisa un sceptre magique dans sa main. Il ressemblait beaucoup à celui de Sakura. Mais en plus d’être orné d’une étoile, celui de Noeru comportait aussi une lune. La couleur était différente. Le rose bonbon avait laissé place à une couleur orangée. Le combat allait bientôt commencer.

Les renforts arrivent

A quelques dizaines de kilomètres de là, Kérobéro faisait son maximum pour arriver le plus vite possible. Même depuis Tomoeda, il avait ressenti le moment où Sakura avait capturé Flower. Et quelques minutes plus tard, c’est une grande force qui s’était manifestée. Pas celle de Yué, comme il l’avait espéré, mais une force pleine de noirceur dont les intentions ne trompaient pas. Il n’avait qu’une chose en tête, partir à la rencontre de Sakura pour lui venir en aide. Afin de rester le plus discret possible, il avait gardé sa forme d’ourson jaune. Volant dans le ciel, il était moins visible ainsi que sous sa forme de lion. Malheureusement, cette apparence ne lui permettait pas de déployer toute sa puissance, et retardait donc son arrivée.

Au fur et à mesure qu’il approchait de Tokyo, il sentait une autre force grandir. Il y avait donc deux personnes face à Sakura. Heureusement, elle n’était pas seule. Shaolan devait probablement l’accompagner. Mais, aussi fort soit-il, ça ne serait pas suffisant. Il fallait faire vite.

Mais ce qui le préoccupait le plus, c’était de savoir qui pouvaient bien être leurs deux adversaires.

Quand la seconde force s’était manifestée, il avait d’abord cru que Yué venait d’apparaitre. Il ressentait le pouvoir de la lune, l’élément dont son alter ego tirait sa force. Mais ce n’était pas tout, cette force était très similaire à celle de Sakura. Ca ne pouvait pas être lui. D’autre part, aussi puissant soit-il, Yué ne possédait pas un pouvoir si important. Même Sakura aurait du mal à rivaliser avec ce nouveau venu. Et pourtant, il fallait le reconnaitre, Sakura était désormais plus puissante que Kéro et Yué réuni.

Quant à la première personne, son énergie était tellement négative qu’il avait du mal à vraiment jauger l’étendue de sa puissance. Une chose était sûre, elle dépassait de loin celle des autres personnes présentes. Ils allaient devoir l’affronter tous ensemble pour espérer avoir une chance de rivaliser avec lui. Mais même à trois contre un, il n’était pas sûr du résultat. En fait, Kéro ne voyait qu’une seule personne capable de se mesurer à lui. C’était Clow Read lui-même. Malheureusement, il avait quitté ce monde il y a bien longtemps. Nakuru Akizuki leur avait révélé qu’il s’était réincarné sous les traits d’un certain Eriol Hiiragizawa, mais il n’avait pas donné de signes de vie depuis plusieurs mois.

La métropole était désormais à portée de vue, il arriverait bientôt.

Sur l’autoroute, Toya passait entre les voitures pour rentrer chez lui. La circulation était très dense, voire même complètement bouchée par endroit. Heureusement pour lui, il était en moto, ce qui allait lui faire gagner un temps précieux. Il s’arrêta au niveau d’une voiture qui était arrêtée à cause de la circulation et frappa à la fenêtre. La conductrice descendit la vitre, c’était son ancienne compagne. Elle était pourtant partie bien avant lui, mais à cause des bouchons, elle était encore sur la route.

– Kaho… Je crois que Sakura a besoin de toi. Je le sens au fond de moi.

– Oui, je sais, moi aussi je l’ai ressenti. Je dois faire demi-tour, mais ça n’avance pas, et de l’autre côté ce n’est pas beaucoup mieux.

– Monte, je t’emmène.

– Pardon ?

– Je t’emmène en moto. Tiens, ajouta-t-il en lui tendant un casque.

– Mais… Je ne peux pas laisser ma voiture en plein milieu de la route.

– Hmmm, c’est vrai. Dans ce cas, prends ma moto, va aider ma sœur. Moi je prends ta voiture et je vous retrouve au parc dès que possible.

– C’est d’accord, dit-elle en sortant.

Toya descendit de sa moto, puis lui et Kaho échangèrent de place.

– On se retrouve tout à l’heure, prend soin de ma sœur.

Kaho enfila le casque sur sa tête, enfourcha la moto et se faufila à son tour entre les voitures pour sortir de l’autoroute. Quelques minutes plus tard, il la vit passer de l’autre côté en direction de Tokyo. Depuis sa plus tendre enfance, il sentait quand Sakura avait un problème et qu’il devait venir l’aider. Mais cette fois, ce n’était pas de lui qu’elle avait besoin.

Le combat commence

Sakura faisait face à Noeru. Immobile, elle ne savait pas quoi faire. Muu Wakabayashi avait présenté ça comme un duel, mais Sakura n’avait aucune intention de combattre sans raison.

– Que veux-tu ?

– Je te l’ai déjà dit. Je veux être toi. Et pour ça, j’ai besoin de tes cartes.

– Il n’y a qu’une seule Card Captor, et c’est moi. Les cartes ne t’appartiennent pas.

– Exact, mais elles ne t’appartiennent pas non plus. Ce sont les cartes de Clow.

A l’extrémité de son sceptre, Noeru était en train de concentrer son énergie. Elle le dirigea vers Sakura, et un éclair en sortit. Sakura eut tout juste le temps d’invoquer Earthy pour créer un barrage de terre devant elle qui absorba l’attaque.

– Cette carte n’est pas à toi. Annulation.

Le mur de terre se dissipa, Earthy retourna sous sa forme de carte qui se dirigea alors vers Noeru.

– Ahahah, c’est bien, Noeru, dit Wakabayashi d’un ton machiavélique. Je savais que tu en étais capable, je n’ai jamais douté de toi.

– Sakura, qu’est-ce qu’elle vient de faire ? demanda Shaolan.

La chasseuse de carte resta muette. Certes, son ennemie lui avait pris une carte, mais contrairement à ce qu’il s’était passé dans son rêve, elle ne l’avait pas transformé. Il lui restait donc encore une chance de la récupérer.

Noeru faisait des cercles avec son sceptre. A force de tourner, des bourrasques de vent commençaient à se former. Une fois suffisamment de force emmagasinée, elle relâcha tout sur adversaire. Là encore, Sakura n’eut que quelques secondes pour réagir. Elle aurait pu se protéger en invoquant Shield, pour faire comme avec Earthy quelques secondes plus tôt, mais elle décida de contre-attaquer en invoquant Windy afin de créer elle aussi un sort de vent. Les deux bourrasques s’entrechoquèrent, provoquant une petite onde de choc qui les fit reculer toutes les deux de quelques centimètres. Au point de contact des attaques, les énergies s’annulaient mutuellement, établissant un équilibre parfait entre les deux adversaires. Aucune des deux n’avait pour le moment pris l’équilibre.

Toute personne pénétrant dans le parc à ce moment précis se serait demandé ce qu’il était en train de se passer. Mais Muu Wakabayashi avait prévu le coup en formant une barrière protectrice qui les cachait de l’extérieur et empêchait les autres d’entrer.

– Allez, vas-y Windy, on peut y arriver.

Sakura concentra son énergie un peu plus pour relâcher une bourrasque plus puissante. Sous l’effort, elle posa un genou à terre. Néanmoins, son attaque eut l’effet escompté puisqu’elle propulsa Noeru de plusieurs mètres en arrière. La jeune fille se releva, frottant ses vêtements pour enlever les traces de terre qui la salissait.

– Bien joué, je n’en attendais pas moins de toi.

– Ecoute, je n’ai pas envie de te combattre. Je n’ai aucune raison de le faire.

Muu Wakabayashi s’approcha d’elles.

– Et si je te disais qu’après nous avoir vaincus, tu pourrais retrouver ta fille.

– Comment ? Qu’est-ce que tu veux dire ?

– Ta fille. Elle a bien disparu ? Je sais où elle est. Si tu arrives à nous vaincre, je peux t’aider à la retrouver.

– Espèce de…

– Sakura, garde ton calme, lui dit Shaolan qui voyait qu’elle commençait à s’énerver.

– Il sait où est Azusa.

– S’il le dit, c’est probablement vrai, mais il essaie de te faire perdre tes moyens en te provoquant.

La voleuse de cartes

Sakura n’avait que faire des conseils de Shaolan. Elle touchait du doigt la possibilité de retrouver Azusa, elle n’allait pas laisser passer cette opportunité.

– Thunder !

Utilisant la carte de la foudre, un éclair se dirigea vers Muu Wakabayashi. Il prit l’attaque de plein fouet, mais elle ne semblait rien lui faire.

– C’est tout ce dont tu es capable ?

A son tour, Shaolan décida de passer à l’attaque. Il invoqua son épée et sortit un talisman pour déclencher lui aussi une attaque de foudre.

– Annulation.

Comme précédemment, Noeru mit un terme à l’attaque de Sakura en s’emparant de Thunder. Aussitôt en sa possession, elle l’invoqua pour déclencher elle-même une attaque qu’elle envoya vers Shaolan. Il évita l’éclair et stoppa son offensive contre Wakabayashi.

Sakura n’avait pas tout de suite compris ce qu’il s’était passé. Mais quand elle vit que Noeru tenait Thunder dans sa main, elle commença à assembler les morceaux.

– Tu viens de… utiliser une carte.

– Je te l’ai dit, ces cartes ne sont pas à toi. Ce sont des cartes de Clow. Si tu arrives à les utiliser, rien n’empêche d’autres personnes de faire pareil.

– J’ai mis deux ans à toutes les capturer, n’imagine pas que je vais te les laisser.

Sakura brandit son sceptre et se mit à courir en direction de Noeru. Arrivée à son niveau, elle invoqua Jump pour sauter rapidement en direction de Wakabayashi.

– Annulation.

A nouveau, la carte se dirigea vers la jeune fille. Néanmoins, sous le coup de la surprise, elle avait été trop lente à réagir. Sakura faisait déjà face à Wakabayashi. Son sceptre se transforma en épée et elle lui asséna un violent coup. Mais comme pour l’attaque de foudre quelques minutes plus tôt, il semblait ne rien sentir. L’épée glissa sur son épaule sans le blesser. Elle s’enfonça dans le sol à côté de lui, preuve que Sakura y avait pourtant mis toute sa force.

– Mais ce n’est pas possible, vous êtes immortel.

– La magie de Clow est inefficace sur moi.

– C’est moi ton adversaire, lui rappela Noeru. Alors, continue à m’attaquer.

Sakura l’observait. Malgré les trois cartes qu’elle venait de lui voler, elle ne ressentait toujours aucune animosité envers elle, et n’arrivait toujours pas à se décider à l’attaquer. Probablement en raison de leur ressemblance physique. Mais il y avait autre chose. Un sentiment bien plus profond qui l’empêchait de se donner à fond. En revanche, ce n’était pas le cas pour Muu Wakabayashi.

– Sakura, je crois que j’ai compris ! lui cria Shaolan. Elle vole les cartes de Clow, mais elle ne peut pas prendre les tiennes. Celles que tu as transformées.

– Oui, tu dois avoir raison, j’avais pensé la même chose. Ma dernière attaque l’a confirmé. Elle a récupéré Earthy, Thunder et Jump. Mais j’ai pu utiliser Windy et Sword sans qu’elles ne les prennent.

– Dans ce cas, essaie de n’utiliser que les cartes que tu as changées en Sakura Card.

– Je vais essayer.

De loin, Wakabayashi regardait son acolyte et semblait quelque peu contrarié.

– Il est temps de passer à la vitesse supérieure, Noeru. Ils ont compris que tu ne pouvais pas t’emparer des cartes qu’elle a déjà transformées.

Une aide bienvenue

Bien déterminée à continuer, Noeru invoqua Earthy. Au bout de quelques secondes, la terre commença à trembler sous les pieds de Shaolan. Sakura envoya ses deux meilleures alliées, Dark et Light, pour le protéger. La zone d’effet de Earthy s’étendait rapidement, et c’est bientôt tout le parc tout entier qui était sous l’effet d’un séisme localisé. Sakura invoqua Fly pour s’envoler. Comme elle s’y attendait, Noeru n’avait pas pu capturer ces cartes.

Sakura et Shaolan étaient tous les deux dans les airs. Lui, retenu par Light et Dark, et elle, volant librement grâce à Fly. Muu Wakabayashi s’était lui aussi envolé pour ne pas être pris par le séisme. Seule Noeru était encore au sol.

– Tu ne sais pas voler ? demanda Sakura. Fly, je l’ai transformé il y a longtemps. Celle-ci, tu ne me la prendras pas.

– Noeru, qu’est-ce que tu fais ? Arrête de jouer.

La jeune fille, toujours au sol, fixait Sakura de manière impassible. Le séisme faisait rage, mais pour autant, toujours immobile, elle ne semblait pas affectée par les secousses. Et pour cause, ses pieds ne touchaient pas le sol.

– Sakura, regarde, lui dit Shaolan. Elle flotte à quelques centimètres du sol. En fait, elle sait voler.

– Je vois ça. Pourquoi tu restes en bas ? demanda-t-elle à Noeru.

Aussitôt, la jeune s’éleva à leur niveau.

– Bon, pour l’effet de surprise, c’est loupé, se contenta-t-elle de dire.

Elle regardait Shaolan, entouré par Dark et Light. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne semblait pas très à l’aise. De plus, utiliser des cartes si puissantes uniquement pour faire voler quelqu’un, ça lui semblait être du gâchis.

– Sakura, ce n’est pas très pratique, lui fit remarquer Shaolan. Tu peux faire quelque chose pour moi, s’il te plait ?

Mais avant même que Sakura ait pu utiliser Fly pour permettre à Shaolan de voler, Light et Dark rentrèrent en lui, lui donnant ainsi la possibilité de se déplacer dans les airs sans aide extérieure. Désormais, il pouvait non seulement flotter, mais il se sentait aussi bien plus puissant qu’il y a quelques secondes.

– Mais… tu viens d’absorber des cartes ? lui demanda Noeru.

– Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, je n’ai rien fait de particulier. Mais je sens la force de Dark et Light à l’intérieur de mon corps. Tu as fait quelque chose, Sakura ?

– Non, rien du tout. Elles ont dû agir de leur propre volonté.

– Tout ceci est certes passionnant, mais il…

Kéro et Shaolan

Muu Wakabayashi n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il fut interrompu par quelqu’un qui venait de pénétrer à l’intérieur de la barrière de protection formée un peu plus tôt. C’était Kéro qui venait d’arriver. Reprenant sa forme de lion, il vint se placer entre ses deux alliés.

– J’ai loupé des choses on dirait. C’est qui les deux en face ? Vous me racontez ce qu’il s’est passé ?

– Lui, à gauche, c’est le méchant, répondit Sakura. Il se trouve que c’est aussi le professeur qui m’a remplacé au lycée. Je pense qu’il manigançait ça depuis le début. Toujours est-il qu’il est très puissant, et les cartes de Clow sont inefficaces contre lui.

– Je sais qu’il est très fort, je l’ai ressenti. Il a une aura malfaisante. Et l’autre ? C’est bizarre, elle me fait vaguement penser à quelqu’un.

Son regard passait de Noeru à Sakura.

– Mais c’est à toi qu’elle me fait penser ! Je ne savais pas que tu avais une sœur.

– Ce n’est pas ma sœur ! Oui, elle me ressemble, mais je ne sais pas qui elle est. Par contre, je sais ce qu’elle veut.

– Que veut-elle ?

– Mes cartes, elle en a déjà capturé trois.

– C’est impossible, seule la Card Captor peut réunir les cartes.

– Et bien en l’occurrence, c’est moi qui les ai réunis. Elle me les a juste volés.

– Ca ne marche pas comme ça. En théorie, seul Clow peut utiliser ses cartes. Et toi aussi, puisque tu as été désignée comme étant la chasseuse de cartes.

– Et en pratique ? demanda Sakura.

– En pratique, c’est souvent différent de la théorie, répondit Shaolan.

– Tu parles des cartes, le gamin ? T’es un expert, peut-être ?

– Je parle en général.

– Ca ne nous aide pas vraiment. La prochaine fois, tourne sept fois la langue dans ta bouche avant de parler.

– Bah écoute, tu l’as dit, ce n’est pas moi l’expert. C’est toi le gardien du livre de Clow, tu devrais savoir ce genre de chose.

Wakabayashi passe à l’attaque

Wakabayashi et Noeru regardaient Kéro et Shaolan se disputer. Alors qu’elle rigolait de les voir se disputer comme des enfants, lui qui ne semblait pas avoir beaucoup de patience commençait à bouillir intérieurement.

– Ce n’est pas bientôt fini ! dit-il en pointant son doigt vers eux.

Dans la seconde qui suivit, Kéro et Shaolan commencèrent à se tordre de douleur.

– Mais, arrêtez ! cria Sakura. Laissez-les en dehors de ça. Ils n’ont rien fait, vous leur faites mal.

– C’est l’idée oui.

Sakura envoya Shield les protéger, mais malheureusement, elle ne put pas faire grand-chose pour eux. De la même manière que Muu Wakabayashi était insensible aux cartes de Clow, leur force n’était pas suffisante pour résister à sa magie. Heureusement pour Shaolan, Light et Dark l’aidaient à encaisser les attaques, mais elles allaient bientôt arriver à leur limite.

Sakura lança une attaque avec Wood pour immobiliser son ennemi et ordonna à Shield de l’enfermer à l’intérieur d’une sphère protectrice. A défaut de pouvoir protéger ses amis, peut-être arriverait-elle à le piéger. Pour finir, elle invoqua Shadow afin de recouvrir la sphère et empêcher Wakabayashi de voir au-dehors. Avec cette accumulation de magie, elle pensait pouvoir l’affaiblir. Malheureusement, elle venait d’utiliser Shadow, une carte qui n’était pas encore transformée.

– Annulation.

Shadow reprit sa forme de carte, et se dirigea vers Noeru. Ma sa stratégie avait payé et elle avait pu gagner un peu de temps. Son adversaire avait dû interrompre son attaque.

– Merci Sakura, lui dit Kéro. Je ne sais pas si on pourra en encaisser davantage.

Sans leur laisser le temps de se remettre, Wakabayashi continua d’attaquer.

– Regarde comment on fait, dit-il à Noeru.

La jeune fille l’observait. Cette fois, une sorte d’éclair vert s’échappait de ses doigts et mettait à mal les deux compagnons de Sakura. Si elle avait été dans l’univers d’Harry Potter, Wakabayashi aurait probablement été Voldemort, et le sort qu’il était en train de lancer aurait été un Avada Kedavra. Mais elle était bien dans la réalité. Malgré tout, Harry Potter avait vaincu sa némésis en retournant son sort contre lui. Peut-être pouvait-elle essayer de faire pareil.

– Mirror !

Le sort lancé par Wakabayashi dévia de sa trajectoire et, comme l’avait espéré Sakura, se retourna contre lui. Le choc fut si violent qu’il fut éjecté de la zone de protection qu’il avait lui-même créée au début de leur rencontre. Malheureusement, elle venait d’utiliser une Clow Card. Mirror n’avait pas encore été changée en Sakura Card.

– Annulation.

Comme les fois précédentes, Noeru récupéra Mirror. Elle avait déjà cinq cartes en sa possession.

– Sakura, lui dit Shaolan, tu dois transformer les cartes avant de les utiliser.

– Il a raison, je t’ai déjà vu le faire, continua Kéro. Tu peux y arriver. Il est affaibli, profites-en pour lui lancer une puissante attaque. Mais transforme la carte avant.

Le cauchemar devenu réalité

Une puissante attaque. La carte la plus puissante et destructrice que possédait Sakura était sans aucun doute Firey. Elle sortit la carte et s’apprêtait à la transformer. Mais une fois de plus, Noeru vint mettre son grain de sel.

– Firey, rejoins ta véritable maitresse.

– Nooon ! cria Sakura.

La carte du feu se dirigea vers la jeune fille. Elle n’avait donc pas seulement la possibilité d’annuler les attaques de Sakura, mais elle pouvait tout simplement s’emparer des cartes avant même qu’elle ne les utilise. Noeru utilisa Firey pour créer une barrière de flamme entre elle et Sakura.

Cette scène, elle l’avait déjà vécue plusieurs fois en rêve. Elle avait essayé de contourner la barrière ou de l’éteindre avec Watery. Mais, inéluctablement, tout se terminait toujours de la même manière. Sakura était bloquée par la peur.

– Tu ne fais rien ? demanda Noeru. Tu n’essaies pas de m’attaquer ?

– Pourquoi le ferais-je ?

– Et bien… Parce que c’est comme ça que ça doit se passer.

– J’ai compris. Tu as besoin que je t’attaque pour transformer les cartes que tu m’as volées. C’est comme moi quand je veux les transformer en Sakura Card. Il faut que j’aie une raison de le faire.

Perplexe, Noeru la fixa sans détourner le regard. Comment Sakura savait-elle ce qu’elle s’apprêtait à faire ? La Card Captor pensait avoir compris comment tout ça fonctionnait, et ce qu’elle devait faire pour empêcher son adversaire de transformer les cartes. Mais malheureusement, elle se trompait lourdement.

– Pas du tout.

– Comment ?

– Carte de Clow, revêt ta nouvelle apparence.

Firey, qui était entre les mains de la jeune fille, se mit à briller d’une lumière étincelante. La même lumière produite lorsqu’une carte de Clow se changeait en carte de Sakura. Mais une fois dissipée, la carte n’était pas rose comme c’était habituellement le cas, mais avait une couleur orange vif.

– Mais… Comment as-tu fait ? demanda Sakura.

– Cette carte est désormais mienne. Ce n’est plus une Clow Card, et ce n’est pas non plus une Sakura Card. Elle n’obéit qu’à moi.

– Kéro, que se passe-t-il ? demanda-t-elle.

– Je ne sais pas. Je dois bien dire que je suis perdu, répondit le gardien. La première fois que tu as transformé une carte, j’étais déjà dans l’expectative. J’ai fini par considérer ça comme normal, mais j’étais loin d’imaginer que d’autres personnes pouvaient transformer les cartes.

– Shaolan, tu en sais plus ?

– Désolé Sakura, ma mère ne m’a jamais parlé de ça. Moi aussi, avant de te rencontrer, je ne savais pas que les cartes de Clow pouvaient se transformer.

– Mais qui es-tu vraiment ? questionna Sakura. Pourquoi fais-tu ça ?

– Je suis comme toi, je suis la Card Captor. Et bientôt, je serai la seule et unique maitresse des cartes.

– Alors, dépêche-toi de toutes les capturer, dit Wakabayashi qui venait de revenir.

Les cartes changent de maitresse

Non content d’avoir transformé Firey, Noeru s’occupa ensuite de Earthy. En combinant les deux, elle lança une attaque destructrice en direction de Sakura. La terre additionnée au feu formait une sorte de magma en fusion. Terrorisée, elle ne pouvait plus bouger. Kéro vola à son secours en la dégageant de justesse pour éviter qu’elle ne prenne l’attaque de plein fouet. Une fois à terre, il essaya de lui faire reprendre ses esprits.

– Sakura, réagis ! Je ne sais pas qui est cette fille, ni ce qu’elle a fait, mais c’est toi la Card Captor, tu es bien plus puissante qu’elle. Ne te laisse pas impressionner, toi aussi tu es capable de déchainer les éléments.

Déchainer les éléments. Noeru utilisait Earthy et Firey. Sakura devait utiliser les cartes opposées.

– Windy, Watery, j’ai besoin de vous.

Elle avait déjà utilisé ces deux cartes combinées lorsqu’elle avait vaincu Firey. Elle espérait que cette fois aussi ça serait suffisant. Au sol, elle leva la tête vers le ciel et vit le magma en fusion se déverser vers elle. A son tour, elle envoya son attaque. Comme espéré, elle rivalisait sans problème avec Noeru. Mais aucune des deux adversaires ne prenait l’avantage. C’était à la fois beau et terrifiant. Les deux magies s’entrechoquaient, faisant jaillir des gerbes de feu, d’eau, de terre, et de vent. Tous ces éléments rentraient en fusion. Par moment, on pouvait même voir les quatre cartes qui reprenaient leur forme humanoïde et essayaient de combattre entre elles. Il était clair qu’à ce rythme, personne ne prendrait l’avantage.

Shaolan retourna au sol avec l’intention d’aider Sakura.

– Attention à ce que tu vas faire, lui dit Wakabayashi. Ton amie m’a peut-être blessé, mais je suis encore capable de m’occuper de toi.

– Je ne fais que lui rendre ce qui lui appartient.

Light et Dark sortirent de son corps et se dirigèrent à toute vitesse vers Sakura pour l’aider. Elles se mêlèrent à Windy et Watery, et prirent rapidement l’avantage. L’attaque de Sakura remonta jusqu’à Noeru où une explosion se forma. Le corps de la jeune fille retomba sur le sol. Muu Wakabayashi s’approcha d’elle pour vérifier comment elle allait.

– Une fois de plus, tu as échoué, Card Captor. Elle est encore en vie.

Noeru se releva péniblement.

– Je ne cherchais pas à la tuer. Mais je pense vous l’avoir montré, je suis plus forte que vous. Je vous ai vaincu. Donc maintenant, respectez votre promesse. Dites-moi où est Azusa.

De leur côté, Shaolan et Kéro discutaient.

– Mais pourquoi lui dit-il ça ? demanda le gardien.

– Tout à l’heure, cet homme a dit à Sakura qu’il savait où était sa fille, et qu’il lui dirait si elle arrivait à le battre. Je suis sûr que c’est lui qui l’a enlevée.

– Alors elle avait raison depuis le début. Sa fille avait bien été enlevée. Et ces deux personnes veulent échanger Azusa contre les cartes.

– Non, je n’en ai pas l’impression. En tout cas, ce n’est pas ce qu’il a dit. Je pense qu’ils veulent tout simplement se mesurer à Sakura et s’emparer de ses cartes. Par la force. Azusa n’est qu’une excuse pour que Sakura se batte à fond.

– Alors il doit être sûr de lui. Sakura lui fera mordre la poussière.

– Oui, il a un autre tour dans son sac.

Kéro et Shaolan en retrait, Sakura était seule face à ses adversaires. On aurait pu penser que c’était du deux contre un, mais pour le moment, Wakabayashi avait plutôt respecté sa parole et était resté en dehors du combat qui opposait Noeru à Sakura. Le seul moment où il avait délibérément attaqué Shaolan et Kéro, c’était sous le coup de la colère lorsqu’ils avaient commencé à se disputer. Au moins, sur ce point, il était honnête. Sakura pensait donc qu’il tiendrait parole et finirait par lui dire où se trouvait Azusa.

– Je vous le redemande, respectez votre promesse. Dites-moi où est Azusa.

– Parce que tu crois que le combat est terminé ? Noeru, finis de jouer. Récupère les cartes et mets fin à ce combat qui n’a que trop duré.

L’attaque des clones

La jeune fille s’exécuta et sortit Mirror qu’elle avait capturé un peu plus tôt.

– Carte de Clow, revêt ta nouvelle apparence.

Comme Firey et Earthy, elle prit une couleur orange vif, signe qu’elle avait bien été transformée.

– Mirror, je me sens un peu seule…

Sous les yeux de Sakura, Noeru venait de se dupliquer. Il y en avait cinq, dix, vingt. Il y en avait tellement que Sakura n’arrivait pas à les compter et n’arrivait pas à différencier les clones de la réelle Noeru. Tour à tour, ils lançaient des sorts que Sakura s’efforçait d’éviter. Mais parmi toutes les incantations prononcées, Sakura entendit distinctement celle qu’elle redoutait le plus. Plusieurs voix s’élevaient à l’unisson.

– … rejoins ta véritable maitresse.

Les dernières cartes de Clow qui étaient encore en sa possession s’envolèrent vers la vraie Noeru. Elle put ainsi savoir qui était l’originale, mais il était trop tard. Toutes les cartes de Clow qu’elle n’avait pas encore transformées étaient désormais en possession de son ennemie. Mais elle ne comptait pas en rester là, il y avait une dernière chose à faire. Sakura savait ce qui allait venir. Parmi tous ces clones, elle n’arrivait pas à distinguer ceux qui étaient en possession d’une carte de Clow. Elle n’avait déjà pas réussi à empêcher Noeru de transformer Firey, comment pouvait-elle empêcher ce qui était sur le point d’arriver.

– Carte de Clow…

Ca commençait. Quatre, cinq, six… Elle ne savait pas combien de voix parlaient en même temps ni d’où elles venaient.

– Revêts ta nouvelle apparence.

Cette fois, elle distinguait clairement quels clones étaient en train de transformer ses précieuses cartes. Mais il était trop tard. Une fois toutes changées, elles se dirigèrent vers Noeru. Au total, elle en possédait neuf. Firey, Earthy et Mirror qu’elle avait capturé et transformé plus tôt. Elles étaient maintenant rejointes par Thunder, Jump, Shadow, Glow, Maze et Flower. Toutes des Noeru Card, à la couleur orange vif. Sakura, de son côté, n’en avait plus que dix.

Sous l’effort qu’elle venait de fournir, Noeru tomba les genoux à terre. Elle se tenait à son sceptre pour se maintenir comme elle pouvait.

En face d’elle, le regard de Sakura était perdu dans le vide. Elle avait du mal à se rendre compte de ce qui était en train de se passer. Elle pensait avoir gagné la bataille, et il n’avait suffi que de quelques minutes pour que Noeru renverse la tendance. Elle ne savait pas qui était cette fille, mais c’était désormais clair qu’elle était bien plus puissante qu’elle.

– Sakura…

C’était la première fois que Noeru prononçait son prénom. Elle bougeait les lèvres, mais aucun autre son ne sortit de sa bouche. Sakura réussit néanmoins à comprendre ce qu’elle voulait lui dire.

Tout se passera bien


En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.